Les Représailles SS

Jeudi 11 et Vendredi 12 mai 1944 : région de Figeac

C’était le début d’une opération de grande envergure destinée à briser la Résistance dans tout l’arrondissement.

Tout était prévu : horaires et points de départ, heures d’arrivées sur les lieux d’opérations, unités engagées, objectifs, nom de l’informateur, etc…

L’objectif pour cette journée du jeudi 11 mai 1944, est de visiter et d’occuper presque toutes les communes de la zone situées autour de Figeac pour, la nuit suivante, se concentrer sur la ville elle-même afin d’y procéder à des arrestations massives.

Les SS s’en prirent à la population civile par des rafles, tortures, massacres, déportations, pillages et destructions de maisons faisant plusieurs centaines de victimes.

Les conséquences de cette rafle furent tragiques : 4 fusillés à Montauban, 133 déportés dans les camps, dont 8 femmes, 226 travaillèrent en usine, 83 raflés sans précision d’affectation.

Après ces terribles journées des 11 et 12 mai, qui ont laissées Figeac et sa région dans une extrême douleur, peu d’allemands sont aperçus dans le pays.

Cependant la population vit dans la crainte de nouvelles représailles.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 28 avril 2009
par  Laurent Carles

Génèse des représailles

La division Das Reich, qui a perdu une grande partie de ses hommes et de son matériel, est envoyée progressivement en France dès janvier 1944 dans la région de Montauban et de Toulouse.
La division, renommée 2-SS Panzer Division « Das Reich », est reconstituée avec l’arrivée de 9 000 hommes âgés (...)

lundi 27 avril 2009
par  Laurent Carles

Opération de représailles du Jeudi 11 mai 1944

Dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 mai, à partir de minuit, Figeac est réveillée par un bruit assourdissant d’engins motorisés qui se succèdent dans les rues : c’est une partie de la division SS blindée Das Reich, régiment Der Führer, cantonnée à Valence-d’Agen et des Compagnies autonomes de (...)

mardi 28 avril 2009
par  Laurent Carles

Opération de représailles du Vendredi 12 Mai 1944

Le vendredi 12 mai 1944 à Figeac, au petit jour la ville est complètement encerclée.
Aux environs immédiats les soldats sont partout. Des pièces d’artillerie sont installées sur les hauteurs de la ville, carrefours et places sont gardées par des chars, des mitrailleuses sont en batterie. Un voyageur (...)